Population & Avenir n° 724 – septembre-octobre 2015

10

TARIFS France 10 € | DOM-TOM 11 € | Étranger 12 €

Options 1

Catégories : ,

Description

 

TARIF A L’UNITÉ : 10€ pour la France, 11€ pour les DOM-TOM et 12€ pour l’étranger

ou en collection annuelle (tarif préférentiel).

ÉDITORIAL – La démographie de l’Inde : Malthus confirmé ou infirmé ? – par Gérard-François Dumont (p. 3)

Pour Malthus, la croissance démographique risque d’être insoutenable. La mortalité va être dramatiquement élevée car il sera impossible de satisfaire
les besoins alimentaires. Dans quelle mesure un tel scénario s’est-il confirmé ou infirmé en Inde depuis l’indépendance de ce pays en 1947 ?

  • Une figure illustre cet article.

DOSSIER . La recomposition très diversifiée des territoires : les « quinze » France. Par Gérard-François Dumont et Tuerxun Yiliminuer(p. 4-7)

Le peuplement des territoires français change de façon de plus en plus diversifiée. Certes, deux tendances opposées se distinguent d’abord : les départements en croissance démographique et ceux en dépeuplement. Mais, en fonction des raisons explicatives de leur évolution, pas moins de douze évolutions différentes se constatent pour le premier type et trois pour le second, soit au total pas moins de quinze types d’évolution démographique.

  • Une carte, une figure et un tableau, tous inédits, illustrent ce dossier.

 

REVUE DE PRESSE – par Anne Lévy-Thibert

EXERCICE PÉDAGOGIQUE n° 79 . Première Guerre mondiale : étudier un monument aux morts

Le programme de première d’histoire aborde l’étude de la Première Guerre mondiale. En série S, cette étude s’inscrit dans le thème 2 « La guerre
et les régimes totalitaires au XXe siècle ». En série ES et L, davantage de temps est consacré à ce conflit dans la question « Guerres mondiales et espoirs de paix ».
Il s’agit d’étudier non seulement l’expérience combattante, mais les lendemains du conflit, entre traumatisme et pacifisme. Le premier conflit mondial
peut être également le support d’étude en Histoire des arts. Dans tous les cas, il est aussi intéressant d’aborder ce conflit par les arts à l’échelle locale,
avec l’étude des nombreux monuments aux morts présents sur le territoire français.

  • Une photo, un questionnement et son corrigé accompagnent cet article.

NOTES DE LECTURE

LE POINT SUR… Les diasporas d’origine sud-asiatique. Par Delon Madavan (p. 14-16)

La présence en France d’immigrants originaires du Maghreb ou d’Afrique subsaharienne fait l’objet de nombreux articles. En revanche, celle des immigrants
d’origine sud-asiatique n’est guère évoquée. D’où l’utilité de mesurer l’importance et la géographie de leurs diasporas en France.
Cela nécessite de les définir et de mettre en œuvre plusieurs approches.

  • Deux cartes et trois tableaux illustrent cet article.

ANALYSE . Vivre dans une Eurorégion. L’exemple de la région méridionale du Haut Rhin. Par Françoise Dieterich (p. 17-19)

Nombre d’habitants vivent près d’une frontière internationale. En Europe, surtout pour les pays qui font partie de l’espace de libre circulation Schengen,
les frontières sont un très faible handicap à la mobilité d’autant que les bureaux de douaniers ont été supprimés. Comment un espace frontalier peut-il se vivre ?
L’exemple de la région méridionale du Haut Rhin, aujourd’hui appelée TriRhena, est considéré comme un modèle d’une « Euregio » transfrontalière
avec plus d’un demi-siècle de coopération.

  • Deux cartes et deux croquis illustrent cet article.