Population & Avenir n° 747 – mars-avril 2020

Les numéros de l’année en cours sont disponibles uniquement sur abonnement.

Catégorie :

Description

AU SOMMAIRE DU N° 747

• Les personnes âgées en France : où et dans quel logement vivent-elles ?

• Réformer la réforme territoriale

• Biodiversité : faut-il écarter les populations ?

• France : comment expliquer la baisse de l’excédent démographique naturel ?

• Géopolitique : État et religions en Inde (pédagogie au lycée et à tout âge)

Les numéros de l’année en cours sont disponibles uniquement sur abonnement.

Les personnes âgées en France : où et dans quel logement vivent-elles ?
Les ménages entretiennent une relation particulière avec leur logement. Or, dans un contexte d’augmentation du nombre des personnes âgées, donc de gérontocroissance, l’analyse des conditions d’habitation de la population âgée est essentielle. Où habitent les personnes âgées ? Quelle est la géographie de leurs conditions d’habitat ? En résulte-t-il de fortes inégalités générationnelles ?
Une figure, deux tableaux et quatre cartes commentées illustrent ce dossier.

Réformer la réforme territoriale
Une vaste réforme, au cours des années 2010, a bouleversé le paysage territorial français. Ses impacts sur la gouvernance, les compétences ou encore les inégalités territoriales sont importants et très mitigés. Il importe d’abord de les mettre en évidence, avant de proposer des pistes salutaires pour les populations et les territoires.
Un tableau et de nombreux exemples territoriaux illustrent cet article.

Biodiversité : faut-il écarter les populations ?
Depuis la Conférence de Paris de 2015 sur les changements climatiques (Cop 21), la biodiversité est entrée dans les agendas politiques. Dans les débats sur cette question, certains semblent considérer qu’il suffirait d’écarter tout habitat humain et toute présence de population sur des territoires afin que ces derniers améliorent leur biodiversité. La science géographique confirme-t-elle ou infirme-t-elle cette idée ?

France : comment expliquer la baisse de l’excédent démographique naturel ?
Parmi les dynamiques démographiques de la France, il faut constater une croissance abaissée du fait d’un solde naturel en nette diminution ces dernières années. Une telle évolution doit-elle seulement être constatée ou peut-elle être expliquée ?
Une figure et trois tableaux illustrent cet article.

Géopolitique : État et religions en Inde (pédagogie au lycée et à tout âge)
L’étude du fait religieux monothéiste est courante lors de la scolarité en France, mais celle des religions polythéistes est plus rare. En 1947, la partition de l’Inde donne naissance à un État indien à majorité Hindou, mais dont les institutions se sécularisent. La variété du paysage religieux indien et la question des minorités rendent intéressante l’étude des relations entre État et religions en Inde.
Cet exercice se fonde notamment sur quatre photos et un tableau détaillé.